Voici quelques gentillesses écrites par des journalistes tout au long des trente années d'ouverture du labo.

Les extraits de presse moins élogieux sont regroupés ailleurs sur le site, sur une page  dont le chemin d'accès n'est pas vraiment aisé. C'est d'ailleurs bien dommage, car une étrange jeune fille y est endormie, qu'une chanson spéciale pourrait certainement réveiller...


Télérama

Jean Mouchès

Il cultive son authenticité comme un jardin secret, peaufine sans

cesse la rondeur d'une écriture où la désillusion le dispute à

l'humour. De sa voix douce et nonchalante, de ses- mélodies

fluides et volontiers swingantes, il nous chante l'évanescence

de l'aurore ou la force des arbres. Littéraire et Inspiré, Mouchès peut mettre en musique les poètes d'antan avec une modernité déconcertante.

 

Mouchès est un discret jardinier qui cultive attentivement herbes folles et pensées buissonnières. A chacune des galettes goûteuses qu'il publie avec parcimonie (trois en sept ans), on savoure un peu plus sa poésie qui balance entre comptine fantasque et souffle amoureux.

 

Chorus

A son image, nonchalante en diable, son répertoire balance entre la ballade du Neandertal et la fin du monde (sauce country), frappé d'une voix tendre et faussement fragile.

"Jean Mouchès, le Landais, est un fabuliste rare qui tisse ses chansons comme on y joue sa vie." La Croix
"L¹humour côtoie la désespérance, le pessimisme se décline à tous les modes de l’ironie." Le Dauphiné Libéré
"Jean Mouchès continue de filer sa métaphore animalière avec une écriture maligne et une vraie singularité de ton." Le Monde de la Musique
"Ce type-là chante décidément comme personne." Chorus