OUVROIR DE CHANSON(s) POTENTIELLE(s)

Proposition 1 : Le tougoudougoudou

C'est d'abord le seul mot de langue française à pluriel interne et externe.

En effet on écrit un tougoudougoudou et des tougoudouxgoudous.

C'est ensuite un jeu d'écriture aux règles très strictes :

Au premier vers tu le ou la nommes

Au deuxième tu le ou la résumes

Au troisième tu le ou la dégommes.

Mais ce n'est pas tout

Tercet d'octosyllabes habiles

Agencés de façon subtile

Pour qui veut déverser sa bile.

 

 Qui plus est le bruit de mitraillette évoqué par le mot "tougoudougoudou", dénote une volonté manifeste de nuire à la cible choisie...

Au premier vers tu le distingues

Au deuxième tu le déglingues

Au troisième tu le dézingues.

(Le tout avec une rime unique évidemment).

C'est bas, mais très littéraire.

Tougoudougoudou sur scène avec Alain Sourr(r)igue(s)s
Tougoudougoudou sur scène avec Alain Sourr(r)igue(s)s

Quelques tougoudouxgoudous

Le travail sur le Tougoudougoudou est à rapprocher de ce quatrain vengeur de Voltaire qui se paye le dénommé Jean Fréron (ou Ferron faudra que je vérifie) qui avait médit de lui:

L'autre jour au fond d'un vallon

Un serpent mordit Jean Féron

Que croyez-vous qu'il arriva ?

Ce fut le serpent qui creva !

Bref et efficace... Le tougoudou se veut encore plus bref et tout aussi efficace :   

Le regretté Bernard Kouchner

Plus riche aujourd'hui qu'hier

A jeté son riz à la mer.

 

Un autre, écrit par le très talentueux Alain Sourigues :

L'autre jour Bénabar se plaint

De la crampe de l'écrivain...

"Déchaussez-vous" dit le médecin !

Et celui-ci que nous devons à mon bien aimé frère Philippe :

BHL est au paradis

Près de Sartre et Merleau-Ponty

Juste entre Laurel et Hardy.

Bon, le mieux serait d'écouter quelques tougoudousgoudous in situ.

Dès que je peux, je mets la chanson en lien, mais je n'ai toujours pas compris comment ça marchait.

Au travail, les gars du labo !


J'espère inviter quelques amis sur cette page.

(Je n'ai pas d'amis mais ce peut être une occasion de m'en faire.)

Tiens, par exemple, voilà un lien vers le  beau site Oulipien d'Alain Zalmanski, Fatrazie :

http://www.fatrazie.com/

Un autre ami cité souvent dans ces pages, Alain Sou(rrrr)igue(ss)

 http://www.alainsourigues.com/


 

Jean Luc Fray vient de nous faire parvenir deux tougoudouxgoudous d'excellente facture, les voici :
Le dénommé Claude Guéant
Pour sa lessiv' prend pas de gants
Et nettoie tout c'qui n'est pas blanc
( Question :  c'est un tougoudougoudou ?

Réponse : oui c'en est un.)
Tout petit, l'nommé DSK
Est ressorti avec trois bras
De la marmite de viagra
(-Tougoudougoudou ?

- Absolument.)