Confiez-vous, confiez-vous, confiez-vous à moi,

Je suis l’oreille attentive, 

je suis le gars qui est là

Quoi qu’il se passe, quoi qu’il arrive,

Je serai là pour vous,

Vous partez à la dérive,

Vous coulez, je vous renfloue.

 

Tout me passionne, tout m’intéresse,

Parlez, je vous écoute,

Peine de cœur, histoire de fesses,

Je les apprécie toutes.

De vous, je veux tout savoir,

Peur des rats ou peur du noir,

De votre ego je veux être l’égout,

N’hésitez plus, n’hésitez plus, confiez-vous !

 

Confiez-vous, confiez-vous, venez vous confier,

Je suis le gars qui écoute, 

Aussi curieux que discret

Quoi qu’il se passe, quoi qu’il se dise,

Je serai un tombeau,

Venez poser vos valises,

Partageons votre fardeau.

 

Quoi ! Il vous dit ça !

Quoi ! Vous faites ça !

La relation me semble toxique…

Evitez ce pervers narcissique.

Quoi ! toutes les nuits,

Cauchemars, sursauts, insomnies !

 

Confiez-vous, confiez-vous, confiez-vous,

Attentif et perspicace, 

Je suis le gars qui voit tout

Quoi qu’il arrive quoi qu’il se passe

Cela reste entre nous,

Aussi discret qu’efficace,

Confiez, confiez-vous.

 

Douleurs d’enfance ou négligences,

Parents trop occupés,

Vieille névrose qui s’ankylose,

Traumatisme oublié,

Descendons dans nos abysses,

Déclenchons la catharsis

Et si cela nous fait trop mal

Poussons notre cri primal.

 

Confiez-vous, confiez-vous, confiez-vous à moi,

Je suis l’oreille attentive, 

je suis le gars qui est là

Quoi qu’il se passe, quoi qu’il arrive,

Je suis au rendez-vous,

Mon bureau est sur la rive

Droite, de ma tour je vois tout…

 

Confiez-vous à moi, dites-moi vos secrets,

Dites-moi vos espoirs ou vos desseins cachés.

Je ne vous dirai pas

Le comment du pourquoi

Mais arrivé au camp

On vous expliquera…

 

 

 

Confiez-vous, confiez-vous, confiez-vous à moi,

Je suis l’oreille attentive, 

je suis le gars qui est là

Quoi qu’il se passe, quoi qu’il arrive,

Je serai là pour vous,

Vous souffrez ? je vous délivre

Vous verrez, on y prend goût.

 

Détendez-vous, détendez-vous,

Venez sur mon épaule, 

Epanchez-vous un bon coup,

Vous pleurez, moi, je console

Installez-vous, bien allongé

Ne soyez pas nerveux,

Si ça peut vous rassurer,

J’accepte la carte bleue…